Les premiers balbutiements de ce projet remontent au printemps 2014, alors que, dans le cours d’art dramatique de Maryse Drainville (1re promotion), une élève raconte le voyage en Chine qu’elle a fait avec son école primaire. Tout bonnement, Laurie Bourgeois (30e  promotion) mentionne que son papa, Alexandre Bourgeois (4e promotion), aimerait bien revivre l’expérience avec des élèves de l’Académie Antoine-Manseau. Le projet Chine 2017 venait de naître.

 

31 janvier 2017

Rassemblés dans la salle multifonctionnelle de l’Académie, les 27 élèves impliqués dans le projet attendent avec impatience l’arrivée de la délégation chinoise de Tiantai.  Pendant quatre jours, 26 élèves du High School de Tiantai seront jumelés avec un élève de l’Académie. Ils auront la chance de visiter la région, mais surtout, ils pourront vivre un peu plus le quotidien d’un élève du secondaire au Québec.

 

22 février 2017

Nous quittons le Québec pour la Chine. Ce que nous voyons est tellement impressionnant: la grande muraille, la cité interdite, les hutongs de Beijing, le lac de l’ouest à Hangzhou, les gratte-ciel de Shanghai..., mais toutes ces beautés ne pourront être plus grandioses que le cœur de la Chine: ses habitants!

 

1er mars 2017

Photo 3.jpgNos élèves marchent vers l’école de Tiantai, où ils retrouveront leur jumeau chinois. Les retrouvailles sont touchantes! Accolades, poignées de main bien senties, pour la majorité des élèves québécois et chinois, c’est comme s’ils s’étaient vus la veille. Le matin, nous avions déjà visité le site de l’école… immense, gigantesque où il est facile de se perdre. Il faut dire que les élèves chinois sont pensionnaires, le campus, qui accueille plusieurs milliers d’élèves, comprend des classes, des bibliothèques, plusieurs gymnases, plusieurs terrains extérieurs de sport, salles de spectacle et de musique, mais également des dortoirs pour tous les élèves.

Pendant quatre jours, nous découvrons la vie d’un élève chinois au secondaire. Nous allons en classe, dans les familles où nous sommes reçus comme des rois et couverts de cadeaux. Nous vivons la vraie Chine, avec ses splendeurs et ce qui peut nous sembler, à nous, des contradictions et des questionnements.

Tiantai est une petite ville de 300 000 habitants dans le sud de la province du Zhejiang.  La nature y est riche et abondante et son histoire également! Ville de pèlerinage bouddhiste pour les Chinois, les Japonais et les Sud-Coréens, nous visitons de superbes temples de l’école de bouddhisme de Tiantai. Nous nous promenons dans un canyon, creusé il y a des milliers d’années. Nos jambes continueront de trembler pour le reste de la journée à cause de l’effort fourni. Dans le musée ethnique de Tiantai, on nous montre les souliers d’une femme aux pieds bandés, pratique très répandue dans cette région de la Chine, il y a de cela plusieurs centaines d’années. Le soulier ne mesure guère plus de 15 cm, nous sommes révoltés!

Mais les liens que nous avons créés à Tiantai nous invitent à y retourner! Quelques élèves chinoisPhoto 5.jpg manifestent l’intérêt de venir, un jour, étudier à l’université au Québec. Nous croisons les doigts pour que cette expérience ne soit que le début d’une longue amitié entre les élèves de l’Académie et ceux de Tiantai!

 

8 mars 2017

Nous quittons l’Empire du milieu, le cœur gros que ce projet, qui a occupé tellement de notre temps ces dernières années, soit déjà terminé.

L’Académie a tissé des liens en sol chinois grâce à l’Association d’amitié Québec-Zhejiang,  avec laquelle nous avons organisé ce projet formidable, entre autres, grâce à une entente entre l’Académie Antoine-Manseau et l’Université des langues étrangères de Hangzhou.  À partir de septembre prochain, et pour six mois, une élève de 3e année qui apprend le français, sera monitrice de langues à l’école. Espérons que ces liens d’amitié perdurent encore longtemps!