Il y a 60 ans, les Alouettes en visite au Séminaire de Joliette

13 September 2023

Le 30 juin 1962, le Club de football des Alouettes arrivait à Joliette pour leur camp d’entraînement qu’ils avaient choisi de tenir au Séminaire, au grand bonheur de la communauté joliettaine. Leur arrivée et leur départ ont fait la une des journaux locaux.

« Ce n’est plus qu’une question de jours: le Club de Football “Montréal Alouettes” arrivera à Joliette, samedi soir, le 30 juin. La nouvelle est maintenant connue depuis une couple de mois : les “Alouettes” viennent tenir leur camp d’entraînement au Séminaire de Joliette. Cette bonne nouvelle avait fait la joie de toute la population joliettaine et, depuis ce jour, chacun attend avec impatience le moment de l’arrivée de ces porte-couleurs du Club de Football de Montréal.

La Direction des “Alouettes” s’était mise en évidence, il y a peu d’années, en effectuant une transaction qui a été fort discutée et qui a fait couler beaucoup d’encre. Malgré que le club montréalais était en période de réorganisation, il s’est mis en valeur à diverses occasions au cours de la saison dernière, ne perdant plusieurs joutes que par une très faible marge. Cette année semble pour eux une année décisive, et nul doute que la population de Joliette leur fournira le premier “Go” lors de leur période d’entraînement au Séminaire.

Un rassemblement d’autos qui sera précédé de 25 à 30 “convertibles” se fera sur le terrain de stationnement de l’église St-Pierre. L’équipe de Football des Alouettes partira du Parc Jarry, à Montréal, vers 5 h 30 et les joueurs devraient être ici vers 7 hres p.m. Il y aura défilé d’autos vers le Séminaire où une réception attend l’équipe montréalaise, la Direction et les commentateurs sportifs. Un comité de réception verra à faire de cette arrivée des Alouettes quelque chose de vraiment sensationnel. Il est possible que la fanfare, les majorettes et les Cadets joliettains soient aussi de la partie pour faire de cet événement l’un des plus remarquables qu’ait encore connu la belle et coquette Cité de Joliette. »

Source : L’Étoile du Nord, 27 juin 1962
https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2488973

« Après un mois passé dans notre ville, pour la période d’entraînement pré-saison, le pilote et gérant général des Alouettes de Montréal pliera bagages, en compagnie de ses lieutenants et de ses hommes, pour retourner à Montréal et se préparer pour l’ouverture officielle de la saison de football, qui aura lieu le 10 août prochain alors qu’ils rendront visite aux Argos de Toronto.

Durant ce mois passé parmi nous, les joueurs et instructeurs de l’équipe ont pu se rendre compte que la réputation que nous possédons de “Ville Hospitalière par excellence” n’était pas surfaite puisque je crois qu’il n’est pas une journée qui se soit passée sans qu’une invitation ne leur parvienne pour assister à un événement. De son côté la population joliettaine a pu observer la bonne tenue et la politesse de ces athlètes aux muscles d’acier. Les autorités municipales avaient emboîté le pas au début des négociations pour la venue de ce club dans notre Ville.

Les autorités du Séminaire ont tout mis en branle pour satisfaire tous les goûts et même quelques caprices des dirigeants. Des associations locales ont même formé des comités afin de rendre ce séjour parmi nous le plus agréable possible. Enfin, la population de Joliette et des environs n’a pas ménagé son encouragement en assistant aux exercices quotidiens en très grand nombre et en les applaudissant.

Tout cela, pour dire que nous croyons qu’avec toutes les facilités que nous possédons pour l’entraînement des athlètes, plusieurs autres organisations sportives professionnelles pourraient à l’instar des Alouettes, faire de Joliette leur centre d’entraînement permanent, car nous ne doutons pas un seul instant que ces derniers nous reviendront maintenant chaque année.

En terminant, nos meilleurs vœux accompagnent les Alouettes au début de cette dure saison et nous espérons qu’à l’automne Moss et ses hommes redonneront à Montréal, la Coupe Grey. »

Source : L’Action populaire, 25 juillet 1962https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2579340