La fin d’une relation privilégiée entre Geneviève Cardin et les téléspectateurs de District 31

13 September 2023

Productrice déléguée et directrice médias numériques chez Aetios Productions, Geneviève Cardin (2e promotion) est responsable de l’ensemble des communautés numériques des différentes productions de la compagnie. Durant les six dernières années, elle a travaillé à la gestion des réseaux sociaux de la très populaire quotidienne québécoise, District 31.

À l’aube de la finale de la série, la journaliste de formation était en entrevue au 98,5 avec Bernard Drainville (132e cours). Elle a raconté qu’elle lisait tous les soirs (et même la fin de semaine) des milliers, voire des dizaines de milliers de commentaires sur les réseaux sociaux de l’émission. Que ce soit sur Facebook (255 000 abonnés), Twitter (19 000 abonnés) ou les pages Instagram de fans, c’est Mme Cardin seule qui alimentait les conversations. Un travail prenant qui a eu un impact important dans son quotidien, comme elle l’a raconté à Marie-Josée R. Roy du Journal Métro : « J’ai passé mes soupers et mes soirées avec des gens fâchés, heureux ou qui pleuraient […] C’était une relation particulière, que je n’ai pas vécue dans d’autres projets, avec une petite armée de fans très investis et engagés qui regardaient la série quatre soirs par semaine, pendant 30 semaines, et qui la défendaient bec et ongles. »

Son « escouade », comme elle l’appelle, avait un attachement précieux envers District 31, particulièrement dans le contexte de la pandémie. Mme Cardin a mentionné avoir vu une différence dans les interactions numériques lors de cette période : les internautes avaient besoin d’échanger, d’écrire sur ce qu’ils aimaient et, surtout, de parler d’autre chose que le virus.

Les cotes d’écoute quotidiennes de District 31 étaient de près de 1,8 million de téléspectateurs et 1 972 000 personnes ont regardé la finale. Mme Cardin attribue ce succès au talent des comédiens et comédiennes, à l’écriture de Luc Dionne et à la récurrence des émissions qui permettait à la série de se tailler une place de choix dans les foyers québécois mais également dans les interactions sur les médias sociaux et dans les conversations entre les téléspectateurs et leur entourage. Le projet numérique de District 31 est d’ailleurs en nomination aux Prix Gémeaux dans la catégorie Meilleure composante numérique pour une émission ou série, et ce, pour une deuxième année consécutive.

On pourra suivre le travail de Mme Cardin sur les médias sociaux des nouvelles productions d’Aetios Productions, dont la série Stat, qui prendra la place de District 31 dans la grille-horaire, à ICI-Télé.

Lisez l’entrevue de Mme Cardin avec Marie-Josée R. Roy du Journal Métro juste ici : https://journalmetro.com/culture/2811064/district-31-communaute-investie-reseaux-sociaux/

Ou écoutez son entrevue avec Bernard Drainville juste ici :
https://www.985fm.ca/audio/479322/district-31-comment-gerer-les-fans-sur-les-reseaux-sociaux