Pas un bruit… on est près du bonheur

13 September 2023

Par René Racette (117e cours)

Une conversation publiée en 1937 par l’auteur-illustrateur Samivel dans Sous l’oeil des choucas, ce grand classique des livres de montagne:

« Une dame tente d’entretenir une conversation avec un vieux guide de haute montagne.

— Où en étais-je? …Ah! Oui! …, je me suis souvent posé cette question : “Qu’y a-t-il de plus beau en haute montagne?”

— Le silence, madame… »

Ces derniers mois, j’ai écrit mais fort peu. Comme perdu le goût des mots. Laissant les bruits du monde envahir mes pensées.

C’est à qui crierait le plus fort pour accaparer l’attention. C’est à qui fabulerait le plus sans égard à la vérité.

Seul parmi d’autres matins. J’ai retrouvé ce qui m’était le plus précieux. Mon monde intérieur. Des mots qui expriment mes propres réflexions au fil du temps. De ce temps qu’il me reste.

Des bouts d’une vie ordinaire. Écrire, c’est lire à haute voix. C’est esquisser des croquis du cœur et de l’âme.

Bien loin des sensations éphémères du moment. La vie est faite de valeurs et de petits gestes du quotidien.

Mais c’est quoi quand la vie passe. Et qu’entre autres réalités, notre Terre est mise à mal à cause de la pollution et des changements climatiques dus à notre mode de vie.

C’est le cas des lucioles qui peu à peu disparaissent. Ces insectes qui émettent des signaux lumineux pour se reconnaître et se retrouver en période de reproduction.

Un phénomène merveilleux à observer.
La vie a ses petites joies, parfois éphémères.
Pas un bruit. On est près du bonheur.